Vernissage des albums 7 & 8 ARSENIC/CEPV

Cet été l’Arsenic a produit deux ouvrages : l’album 7 & l’album 8. Deux albums donnant, en images et en textes, un éclairage sur les arts scéniques contemporains.

Depuis de nombreuses années, l’Arsenic est un terrain d’expérimentation pour les étudiant·e·s en photographie du CEPV. Ces dernier·ère·s ont tissé des liens avec les artistes de l’Arsenic et saisi en images des instants hors scène, mettant ainsi en lumière ce que le spectateur, habituellement, ne peut voir. Cette collaboration a donné lieu à une série d’albums photos – créés avec l’Atelier Poisson – dont le septième numéro clôt le cycle de cette collaboration entre Virginie Otth, enseignante en photographie au CEPV et Sandrine Kuster, directrice de l’Arsenic de 2003 à 2017.

Pour accompagner cet album, un recueil de textes a également été édité. Il propose le résultat de quatre axes de réflexion sur les arts de la scène, quatre entrées possibles synthétisant, chacune à leur manière, des thématiques et offrant ainsi des clés de compréhension et des éléments de réflexion venant enrichir le regard des spectateurs. Trois auteur·e·s ont été convoqué·e·s pour livrer une part de leur savoir : Delphine Abrecht, doctorante en lettres spécialisation en études théâtrales, Claire Vionnet, doctorante en anthropologie spécilisation en danse contemporaine, et Agustin Casalia, philosophe.

L’Arsenic vous invite à fêter la sortie de ces deux albums, vendredi 24 novembre à 17h30 dans le café de l’Arsenic.
Collaboration : CEPV – Virigine Otth et Lénore Veya, ARSENIC – Sandrine Kuster, Alexandra Papastéfanou et Ivan Pittalis, Delphine Abrecht, Claire Vionnet et Agustin Casalia
Graphisme: Atelier Poisson

Where fiction Ends

Le Centre d’Enseignement Professionnel de Vevey (CEPV), présente le résultat de la collaboration entre les étudiants de la formation supérieure et l'Arsenic - Centre d'art scénique contemporain durant la saison 2016-2017.

L'exposition sera ouverte aux visiteurs du lundi 19 septembre au 6 octobre 2017.
lu - ve : 9h-18h

Exposition des travaux de Gabrielle Besenval, Pascal Blum, Nina Cuhat, Marine Dias Daniel, Maxime Genoud, Mona Joseph, Eden Levi Am, Fred Liverdon, Daniela Marchetta, Clovis Paul Toraman, Nora Teylouni et Nikita Thévoz.

Exposition curatée par Virginie Otth

 

Hit in the back of your head 

HIT IN THE BACK OF YOUR HEAD is the title of a workshop led by Swiss photographers Rudolf Steiner and Nicolas Savary, who from the 2nd to the 12th April 2017 are taking twelve students from the School of Photography in Vevey (CH) to Praga, a district in the Polish capital Warsaw. This district, which has long been called the „Warsaw Bronx“, is currently undergoing profound transformation and gentrification. In a mere week, the young photographers will have the opportunity to get to know the neighborhood and its history from a variety of angles and perspectives, as well as its inhabitants, and to access the unknown and develop innovative creative strategies.
The locally-created works will be exhibited on Thursday April 6th at the „Konsulat Praettigau“ on Nieporęcka Street. The exhibition is intended to reveal the various artistic approaches as well as to question the status of the photographer in a wider social environment.

Contributions by Gabrielle Besenval, Pascal Blum, Nina Cuhat, Marine Dias Daniel, Maxime Genoud, Mona Joseph, Eden Levi Am, Frédéric Liverdon, Daniela Marchetta, Clovis Paul Toraman, Nora Teylouni, Nikita Thévoz

Workshop and Exhibition, 2nd - 7th April 2017 in Praga North, Warsaw, Poland

You are cordially invited to the opening of the exhibition HIT IN THE BACK OF YOUR HEAD on Thursday 6th April 2017, 6pm, at Konsulat Praettigau, Nieporęcka Street 6, 03-745 Warsaw.

With kind support by Sputnik Photos (Jan Brykczynski, Agnieszka Rajss, Adam Panczuk), Fundacja Archeologia Fotografii (Marta Szymańska, Karolina Puchała-Rojek), Konsulat Praettigau (Wojciech Molski), Nieporęcka (Gildas Boursin), Canton de Vaud, Hotel Stalowa52

 

Evidences du réel, la photographie face à ses lacunes

Du 16 février au 30 avril 2017

Vernissage public le mercredi 15 février à 18h

Commissaire invitée : Pauline Martin, historienne de l’art

Le Musée d'art de Pully présente Evidences du réel, une exposition collective de photographie qui questionne l’absence de représentation dans l’image. La force première de la photographie réside dans son évidence : évidence d’un réel qui se voit et auquel le spectateur croit. Mais que nous dit le cliché lorsque ce réel est caché, coupé, gratté, évidé ? Les artistes réunis dans cette exposition découpent, trouent et effacent des images. Ils remettent en question l’illusion de la photographie et confrontent le spectateur à l’évidence d’une matière incisée, parfois meurtrie et lacunaire, mais surtout vivante.

Réunissant des approches très variées, l’exposition impose d’abord des rapprochements formels. Certains artistes se réapproprient des photographies – déjà abîmées et lacunaires ou qu’ils effacent eux-mêmes–, alors que d’autres créent de nouvelles oeuvres. Qu’il s’agisse d’un trou dans le négatif ou dans le positif, dû à l’usure, à un coup de ciseaux ou de perforatrice, le vide s’impose au regard du spectateur. Il supprime l’objet photographié, intrigue par son formalisme et exige de voir d’abord le papier qui l’entoure, sa matière concrète et l’absence qui s’y creuse. A l’ère du tout numérique, chacune des oeuvres interroge notre rapport au réel et engage à chercher, puisque l’on n’y voit plus rien, ce que le vide veut malgré tout nous montrer.

 
 

Tenuta Exposition Printanière au G60

Ciao tutti !

Vous êtes toutes et tous bienvenus au G60 le samedi 30 avril 2016 pour le premier événement Tenuta.
Les portes seront ouvertes de 12h à 2h du matin et l'entrée sera gratuite.

Au programme :

- Younes Klouche, Felix Robin et Maxime Genoud vous présenteront leurs travaux.
- De la bière des microbrasseries "La Nébuleuse" et "L'Improbable" vous seront proposées.
- Le vin du vigneron Nicolas Pittet fera office d'apéro.
- Des boissons sans alcool vous raffraîchiront.
- Des "Tenutartines" vous sustenteront.
- De la musique pour une atmosphère détendue.